Épisode 8: L’axe traversant

2 janvier

Le balado de Jean-Philippe Wauthier. C’est lui, les cheveux, qui m’a encouragé, avec ses chums, à m’y remettre. Un balado de remise en forme motivant. Du bon placottage de sportifs. Du haut calibre, mais c’est correct. Ça jase de performance de malade comme si de rien était. Ça fait du 4 minutes au kilomètre, le petit doigt en l’air, le gros fou rire après une joke pas si drôle. Mais c’est correct. Ça fait la job. Merci!

Mais hier, sur mon tapis, j’ai décroché. Il était question des résolutions de janvier pour se remettre en forme. Nouvel invité. Un bio-mécanicien. Du gros sérieux. De la grosse théorie bien parlée. Les quatre piliers du retour à la santé, les 10 étapes de ché pas quoi, la pré-contemplation, la relation au corps, l’expérience de soi, l’anatomie de l’échec… Un peu plus pis je prenais des notes (mais ça écrit croche sur un tapis roulant). Un moment donné, ça disait: il faut un professionnel pour encadrer les gens dans leur remise en… Non!

* * *

Journée fertile. J’ai trouvé le moyen d’accrocher mon Kona sur mon home trainer (on va appeler ça un rouleau). Ça prend un axe traversant (thru axle) adapté. Trouvé chez Vélomania à Sherbrooke. J’ai annulé mon inscription au gym, je vais m’arranger chez nous avec mon rouleau.

Chez Vélomania, y’avait un grand barbu silencieux au fond de l’atelier, à ses affaires de mécanique. Un grand slim un peu buriné qui en a vu d’autre. Le vendeur lève le menton. Va voir Max, c’est un voyageur, un vrai. Max. Anglophone. Parle pas français. Tranquille. Moi. Francophone. Unilingue. Motivé. I go in de Nort very far, do you tink is de good bike, do you tink i need two or for sacoches, do you meet beers or carcajou..? Il m’a regardé sans rire (c’est fort!) et sans condescendance. Puis il a checké mon vélo longuement, sans faire de commentaire. J’ai pris ça positif pour mon Kona. Ensuite, on a «conversé». Max est resté straight pis respectueux comme un bon Anglo. Moi, j’ai baragouiné en énervé comme un bon Québécois. À la fin, j’ai appris plein d’affaires utiles et concrètes.

Merci Max!